Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-12-30T21:57:37+01:00

Césarienne programmée, il y a 1 an..

Publié par zebulonetmoi

Je m'y revois comme si c'était hier !! Le départ organisé qui finit par partir bien après l'heure prévue.

La séparation de ma grande et moi, pour aller donner naissance a sa petite sœur tant attendu. Un déchirement pour ma part. Une angoisse se ressentant de la part de Melle, qui me voyait triste et aux bords des larmes, alors que je disait être contente de redevenir maman pour la seconde fois.

Je me revois dans la voiture, sur le trajet de l'hôpital essayant de me consoler, en me disant que le lendemain je verrai enfin mon deuxième enfant, cet ange tombé du ciel.

L'arrivée par les urgences, l'attente, le désaccord des infirmières que j'entends de la salle d'attente. Comprenant que c'est de moi qu'on parle et de Petit ange. Une absence de dossier pour les "deux césariennes" du lendemain qui promettait déjà une sacrée aventure. Alors même qu'elle venait à peine de commencer.

On a entendu, avec papa, que chaque césarienne avait une chambre bien précise. Mon angoisse augmenta alors d'un cran. Je voulais être proche de l'unité kangourou (Cliquez ICI pour aller à l'article explicant l'unité kangourou).

Là, où Petit ange devait séjourner après sa naissance, du fait des morphiniques ingérés à travers moi, à cause de moi et de ma douleur.

A partir de là, seul ma chambre et sa situation m'intéressait. C'est alors que j'ai compris que ma chambre ce n'était pas tout de suite que j'allais la rejoindre mais bien après.

D'abord, il a fallut vérifier la santé de Petit ange, qu'elle aille bien, et si ôh miracle, elle n'aurait pas décidé de se retourner et d'avoir la tête en bas. Pensez donc !!!

Monsieur futur anesthésiste est venu me dire "des questions pour demain?". Le pauvre, j'en ris à présent mais qu'avait-il pas dit le brave garçon, à une petite dame comme moi !!! "Oui pleins" ai-je répondu !! Demain ? Je prends mon traitement avant de me faire anesthésier ? "Euh, vous prenez des médicaments ?! Dit-il ?! C est quoi comme médicaments ? Ma réponse l'a fait pâlir, il a préféré m'avouer qu'il ne savait pas, qu'il était de garde etc ... "Faudrait voir votre dossier, on vous a dit quoi ?". Me revoilà prête à étrangler le premier venu !!

Zhom est là, père et futur père qui rigole et sourit, me proposant des verres d'eau. Comme si j'avais une tête à avoir soif !! Son sourire m’agaçai, à un point !! Pour moi, il ne voyait pas que la situation m'échappait et que personne ne connaissait les particularités de mon dossier !! Je tenais plus en place, et Petit ange fessait sonner le monitoring, Zhom a été chercher la sage femme, et le monitoring a été arrêté.

Entre deux, papa avait voulut aller aider une femme criant au secours au secours, je lui dis "Ne t'en occupes pas ou dis le à l infirmière mais n'y va pas !" L'infirmière, lui indiqua qu'elle hurlait ainsi depuis le matin même !! Je pense que je m'en doutais à ses cris et puis il était là, pour qui et quoi zhom dans tout ça?! A me proposer et aller chercher des verres d'eau ?! Depuis quand il aimait l'eau?!

Après la libération du monitoring, on me dit d'attendre le brancardier pour aller au quatrième étage. Papa a expliqué que je devais avoir une chambre près de l'unité kangourou, là où notre enfant vivra ses premiers jours. "il faudra voir avec l'équipe à l'étage" dixit le brancardier.

D'accord..que dire et que faire ?! On a attendu et encore attendu... Ma tête allait explosée, mon dos me fait atrocement mal, mais je me suis tue et je partis en sanglot. Peut-être que la haut, au quatrième étage, l'équipe médicale allait calmer mes inquiétudes et m'installer bien près d'où séjournerait mon bébé.

Je sors des locaux des urgences avec Zhom toujours serein, me laissant gérer.. Je me rapelle, et me rappèlerai toujours de ma vision.. Un désir profond devenu réalité ! Me permettant de comprendre d'un coup, l'envie d'eau, les sourires de Zhom. Une figure familière est là, me rassurant en un instant !! Plus de stress pendant 5 minutes d'euphorie, de douceur et d'amour. Nous ne sommes plus seul Zhom et moi !!! Quelqu'un de particulier est venu me faire une surprise..Ma "best", ma sœur de cœur, amie de jeunesse !! Ma source tranquille quand je suis aux aboies.

Ce soir là, on a vaincu ensemble, à trois ! J'ai eu ma chambre près de l'unité !!! Pas celle que l'on m'avait choisit, bien trop loin !! (Je reste persuadée à ce jour, qu'il y a eu une inversion entre les deux dossiers des césariennes programmées du lendemain).

La chambre... Oula... ce serait un très, trop long article lol, il y aurait à en dire.... Rassure toi Petit ange, dans 10, 20, 40 ans, si je suis encore là, je pourrais tout te dire de ces failles et des mésaventures de cette dernière. Elles resteront gravées à jamais

Revenons à la veille de la naissance de Petit ange. A ce fameux soir où l'inconnu m'attendais car aucune personne ne pouvait éclairer mes questions, à croire que mon dossier médicale était vide... Mon cas particulier était inconnu pour tous, cela m'angoissait à un point inimaginable ! Je commençais à vraiment m'énerver !! Zhom qui une fois dans la chambre comprit mon angoisse, me dévoila la sienne. Mais "Sister" comme je l'appelle, nous a fait passer une bonne soirée et a désamorcer les bombes que l'on devenait.

Un bon "Fast food", que nous avons mangé à 3 sur une tablette d'hôpital pour une personne, aux heures où les visites sont terminées depuis un certain temps... On s'en fichait, on était déjà fiché dans le service comme des parents désagréables... Et fallait pas nous contrarier, tous, autant les uns que les autres.

Ce repas fût un grand moment pour nous et pour toi Petit ange ! En une même soirée, veille de ta naissance, nous avons finalisé l'écriture de ton prénom, avec les arguments de chacun et nos tests sur les serviettes en papier du fast food, pour qu'il soit le plus joli au son et à l'écriture.

On a mit à plat les doutes et les fausses croyances à propos de ta future marraine. Expliquer à Sister notre choix, nos peurs et nos envies sur le sujet. Sister, marraine de Melle, connaît l'importance pour ce choix délicat pour nous, parents.

Elle était là, encore une fois au bon moment, pour nous !!! Et c'est avec elle, marraine de Melle qu'on a créé ton prénom Petit ange et déterminé ta future marraine et ton futur parrain..

Je me souviens de tout et pourtant c'était déjà il y a un an ! Heureusement, quand Sister est partie, zhom lui a pu rester sur un lit d'appoint et il s'est écroulé de fatigue. J'ai finis par m'endormir moi aussi, en savourant les derniers mouvements que Petit ange faisait en moi... Tout en sachant que le lendemain serait encore rempli d'événements et le meilleur serait ta rencontre. :-)

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog